Parlons théorie

Fabrication de citrate de sodium

Article mis à jour le 28 février 2020.

Bon, je vous parle de cet ingrédient depuis des semaines. Il serait peut-être temps de lever le mystère, vous ne croyez pas ? ^^
Vous trouverez en bas d’article les liens vers mes sources.

separateur_texte

Le citrate de sodium, késako ?

Le citrate de sodium, appelé aussi citrate trisodique, est le produit de la réaction entre l’acide citrique et l’hydroxyde de sodium. C’est un additif alimentaire (E331), qui peut être utilisé comme régulateur de l’acidité, séquestrant, émulsifiant ou stabilisant. C’est un équivalent de l’EDTA mais en version naturelle.

separateur_texte

Pourquoi nous intéresse-t-il en savonnerie ?

C’est sa fonction séquestrante nous intéresse particulièrement.
Mais qu’est-ce qu’un séquestrant ? Les séquestrants sont, au sens chimique, des molécules qui vont venir se lier avec des ions libres et des ions métalliques, tels que le cuivre, le fer et le nickel, qui servent d’accélérateurs d’oxydation des matières grasses. Les séquestrants sont donc en quelque sorte des antioxydants.

Et en savonnerie, un ion libre nous enquiquine : le calcium composant du calcaire.
Pour faire très simple (je ne suis pas chimiste et ça commence à être un peu compliqué pour moi…), d’ordinaire, les ions calcium viennent se fixer sur les molécules de savon et forment un composé peu soluble dans l’eau. Ce sont les charmants dépôts de savon qui viennent squatter votre baignoire et vos canalisations.
En ajoutant du citrate de sodium à la recette, il viendra capter les ions calcium et formera un composé qui sera plus facilement rincé. Ça peut être particulièrement intéressant d’utiliser ce type d’ingrédient lorsque l’on a une eau dure ou si l’on veut formuler une recette de savon shampoing.

D’après plusieurs témoignages lus sur SoapMakingforum, le citrate de sodium a l’air d’être efficace pour protéger les savons du rancissement malgré ce qu’indiquait Kevin Dunn dans son livre Scientific Soapmaking. Dans ses tests Kevin Dunn dosait le citrate beaucoup plus légèrement (0.1% contre 2 à 3%).

separateur_texte

Acide citrique anhydre versus monohydraté

Quelle est la différence ?
L’acide citrique anhydre est complètement déshydraté et ne contient pas d’eau tandis que l’acide citrique monohydraté contient de l’eau.

Qu’est ce que ça change pour la fabrication de citrate ?
Pour un même poids de poudre, on aura plus d’acide citrique s’il est anhydre que s’il est monohydraté puisque nous avons vu que le monohydraté contient aussi de l’eau. Si nous utilisons du monohydraté pour faire du citrate, nous ne savons pas exactement quel poids d’acide citrique nous avons dans la poudre pesée. Hors, une réaction chimique demande un poids très précis de chacun des réactif.

Transformer de l’acide citrique monohydraté en acide citrique anhydre c’est possible ?
Oui, pour ça il suffit de le déshydrater. C’est tout bête mais je n’y avais pas pensé jusqu’à ce qu’une conférence de Kevin Dunn me revienne en tête ! Sa méthode est simple :

  • on dispose de l’acide citrique dans un plat, on pèse le tout (plat + acide) et on note le poids
  • on met au four ou au déshydrateur à 95°C
  • tous les 1/4 d’heure on sort le plat, on mélange pour éviter que ça colmate et on pèse. Attention à ne pas mettre directement votre plat chaud sur la balance (ça peut fausser la donne). Ici j’ai mis une planche à découper en bois et j’ai fait la tare avant de peser le plat.
  • lorsque le poids ne diminue plus c’est que toute l’eau s’est évaporée.

À titre indicatif ça m’a pris une heure. Mais suivez bien le protocole de pesée tous les 1/4 d’heure.

separateur_texte

Le matériel nécessaire

Si vous ne voulez pas le fabriquer vous même (c’est assez long faut l’avouer), vous pouvez en trouver en France en ligne ici. Sinon vous pouvez regarder du côté des droguistes ou des grossistes alimentaire.

La fabrication du citrate de sodium, en soi, n’est pas compliquée mais si vous n’êtes pas familier avec les manipulations de soude, passez votre chemin.

Il vous faudra :

  • Une balance de précision
  • De l’acide citrique anhydre
  • De l’hydroxyde de sodium en perles et de l’eau déminéralisée ou de la lessive de soude prête à l’emploi
  • Le matériel de protection que vous utilisez en savonnerie. Gants, blouse, lunettes et masque
  • Un récipient et une spatule compatibles avec l’hydroxyde de sodium et résistants à la chaleur

separateur_texte

La recette

Vous trouverez ci-dessous la recette pour 100 grammes d’acide citrique anhydre. Si vous souhaitez utiliser de l’acide citrique monohydraté il vous faudra préalablement le déshydrater en suivant la méthode expliquée ci-dessus.

Faites bien attention à vous référer au bon encadré suivant ce que vous utilisez comme soude.

Avec une lessive de soude prête à l’emploi concentrée à 29% :
Il faudra 215.10g de lessive pour consommer 100g d’acide citrique anhydre.
Avec une lessive de soude prête à l’emploi concentrée à 30% :
Il faudra 208g de lessive pour consommer 100g d’acide citrique anhydre.
Avec une lessive de soude prête à l’emploi concentrée à 30.5% :
Il vous faudra 204.60g de lessive pour consommer 100g d’acide citrique anhydre.
Avec de la soude en perles :
Il faudra 62.40g de soude diluée dans 145.60g d’eau pour consommer 100g d’acide citrique anhydre.

separateur_texte

La préparation

On enfile le matériel de protection, on se met dans un endroit aéré et on peut commencer.

  • Pesez précisément chacun de vos ingrédients. Acide citrique anhydre, soude et eau. Ou acide citrique et lessive de soude
  • Si vous utiliser de la soude en perles, préparez votre solution soude/eau et laissez la redescendre à température ambiante.
  • Ajoutez petit à petit l’acide citrique à la solution de soude en mélangeant bien entre chaque ajout jusqu’à ce que l’acide citrique soit bien dissout. Le mélange va énormément monter en température et fumer, rassurez-vous c’est normal.
  • Une fois que la totalité de l’acide citrique est dissout, que les vapeurs ont cessé et que vous voyez apparaître les premiers cristaux en surface, vous pouvez contrôler le ph. Il devrait être aux alentours de 6/8. À ce stade la soude et l’acide citrique se sont complètement consommé et vous avez du citrate de sodium et de l’eau dans votre récipient.
  • Si votre mélange à toujours un ph basique et que vous êtes sûr.e de vos pesées, patientez un peu et testez à nouveau le ph. Sil est toujours trop haut soit votre acide citrique est monohydraté, soit il a pris l’humidité. Pas de panique, ça se rattrape ! Pour ça, rajoutez de l’acide citrique petit à petit en contrôlant votre ph jusqu’à ce qu’il se neutralise.
  • Reste à faire évaporer l’eau. Pour ça vous pouvez mettre votre récipient au bain marie ou vous pouvez verser le mélange dans une poêle anti adhésive et faire chauffer à feu doux en surveillant et en mélangeant pour ne pas que ça accroche au fond (le citrate cristallise et colle bien). Petit à petit vous allez voir apparaître des cristaux.

cristaux

  • Ensuite quand suffisamment d’eau s’est évaporée, le mélange prend la texture d’un glaçage au sucre, c’est collant et brillant. Versez la pâte sur du papier sulfurisé et laissez la finir de sécher toute seule.

glacage

  • Quand c’est bien sec vous vous retrouvez avec du citrate en morceaux. Je vous conseille de le réduire en poudre, ce sera plus pratique à l’utilisation.

citrate_morceaux

  • Il ne vous reste plus qu’à le stocker dans un contenant bien étanche afin qu’il ne prenne pas trop l’humidité.

pot_citrate

separateur_texte

En savonnerie il s’utilise jusque 4% du poids des huiles de la recette et se dilue dans l’eau avant d’ajouter les perles de soude. Si vous utilisez de la lessive prête à l’emploi il faudra le diluer dans 3 fois son poids d’eau car il ne se dilue pas dans la lessive.

À partir de 3% il peut former des cristaux en surface lors de la cure, il vous suffira de brosser vos savons et ils seront utilisables sans soucis.

cristaux

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour un article sur un savon shampoing. J’arrive au bout de mon mois d’essai et j’ai hâte de vous raconter ça !

D’ici là, prenez soin de vous.

separateur_texte

Sources :
Qu’est-ce que le citrate de sodium :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Citrate_de_sodium
Qu’est-ce qu’un séquestrant :  https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9questrant
Effet de l’acide citrique en saponification :  https://classicbells.com/soap/citricAcid.asp
Le citrate de sodium : https://classicbells.com/soap/citrate.asp
Conférence de Kevin Dunn : https://youtu.be/CgG_7MjWf-M

41 réflexions au sujet de “Fabrication de citrate de sodium”

  1. Bonjour, j’ai un soucis concernant vos dosages.
    Est-ce que vous avez sciemment mis de la soude en fort excès ?

    Voici la réaction :
    C6H8O7 + 3NaOH -> C6H5Na3O7 + 3 H2O.

    Selon mes calculs, pour 100g d’acide citrique anhydre, nous sommes à 0,5205 mol.
    Selon la réaction, il nous faut 3 x 0,5205 = 1,5615 mol de NaOH, soit 62,46g pour 100g d’acide citrique.

    Merci.

    J’aime

    1. Bonjour,
      Il n’y a pas d’excès de soude dans les dosages que je donne. Ils sont donnés pour que la réaction soit totale à chaque fois et que donc il n’y ait plus ni soude ni acide citrique en fin de réaction.
      Si vous relisez bien la partie « La recette » vous verrez bien que j’indique un poids de 62,40g de perles de soude pour consommer 100g d’acide citrique anhydre. Les calculs du dessus sont uniquement là pour les gens qui achètent le mélange soude/eau déjà prêt et donc le poids de lessive comprend également de l’eau.

      J’aime

    1. Coucou,
      Oui, ça à le même effet. Si tu remonte un peu les commentaires de l’article, on en parlait avec Mémé Lulu et me semble avoir mis les dosages pour la potasse.
      Par contre, vu le prix de la potasse comparé à la soude, ça vaut pas trop le coup d’en faire et on peut utiliser celui de sodium dans les savons liquides.

      Aimé par 1 personne

      1. Non je demande parce que j’en ai vu sur un site marchand (du citrate de potassium) et comme je comptais acheter autre chose à la base, j’aurais fait une pierre deux coups 😝 c’est pas pour le fabriquer 😉 merci

        J’aime

  2. Bonjour ! Je n’ai pas savonné depuis un bail ET mes neurones se font la malle (grossesse en cours !) alors je préfère avoir une confirmation. Je pense réaliser un shampoing à la bière plus ou moins selon ta recette – je teste un autre mélange d’huiles (u peu selon ces que j’ai et qui ne contienne pas trop d’insaponifiable) et un surgraissage de base un chouia plus important car je vais partir sur une SAF classique. Bref.

    De mémoire j’ai du lactate. J’ai de l’acide citrique que que je vais déshydrater (effectivement, ça semble long mais très simple, comme aujourd’hui c’est dimanche et il ne fait pas beau…). J’ai fait mes calculs sur Mendru pour réaliser un petit batch à 300g (je ne sais pas si tu souhaites laisser en commentaires des grammages, je tente quand même), je tombe sur :
    – 210g d’huiles soit pour un calcul à 2% = 4,2g de lactate + 4,2g de citrate
    – 30g de soude
    – 60g eau (enfin de bière)

    Il faudrait donc :
    – que je prélève 16,8g de bière pour dissoudre le citrate (4,2 x 4)
    – que je fasse ma lessive de soude à la bière congelée avec le reliquat soit 43,2g bière + 30g soude (comme le grammage en soude est inférieur on est OK?)
    – ensuite je mélange les 2 + ajout de 4,2g de lactate
    – puis procédure classique…

    J’ai bon ???

    Autre chose / réflexion (facultatives…) : j’ai les cheveux courts, j’utilise actuellement un shampoing solide home made peu dosé en TA avec beaucoup de poudre, notamment de l’indigo (plante) car cheveux colorés en bleu (oui je sais, c’est mal…). Pour être tout à fait franche, je ne suis pas à cheval sur un routine capillaire : mes cheveux repoussent vite et je n’ai pas peur de me raser la tête si l’utilisation de tel ou tel shampoing devaient ruiner mes cheveux (déjà fait) donc je peux me permettre de tester pas mal de chose. De surcroit, j’essaye de me pas me « déterger » les cheveux trop souvent, je suis environ à un lavage/semaine voir semaine et demi (le pseudo-confinement / télétravail aide aussi pas mal……….. !!).
    Bref tout ça pour dire que je ne ferais pas de rinçage acide (oui parce que j’ai aussi un enfant de 3 ans, mes douches sont minutées…), donc j’en reviens au citrate couplé avec cette histoire de lavage espacé :
    – tu dis dans ton article penser à augmenter le citrate, pour éviter le rinçage acide, est-ce que tu as testé ? Pour rester dans les clous afin de réaliser la lessive, cela revient à pouvoir intégrer un max de 7,5g de citrate, soit environ 3,6% (c’est pas un changement énorme non plus…) : quels sont tes retours là-dessus ?
    – on dit que les shampoings saponifiés récurent beaucoup les cheveux (quid de l’augmentation du citrate?), mais avec des lavages espacés, et donc une régulation de sébum plus importante, est-ce que tu penses que ça compense ?

    Merci d’avance !!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Mylène,
      Désolée pour le temps de réponse, je viens seulement de voir ton commentaire (mon appli fait grève et ne me notifie plus lors des nouveaux commentaires…). Bref, revenons à tes questions.

      Tu parles parles d’abord de déshydrater l’acide citrique et ensuite tu parles de citrate. Tu comptes bien fabriquer du citrate ou utiliser directement ton acide citrique dans ton savon ? Ce n’est pas la même chose.

      Et si c’est bien du citrate, ton calcul est bon 🙂 Tu peux faire 20 pour le citrate et 40 pour diluer la soude (ça fait des comptes ronds, c’est plus pratique ^^).

      Le lactate, tu peux l’ajouter dans la lessive une fois faite. Et la solution de citrate, tu peux la mettre dans les huiles avant ou après y avoir versé la solution de soude.Pas besoin de mettre les 2 solutions ensemble.

      Pour ce qui est du rinçage acide, ce n’est pas du tout une obligation. Chéri utilise mes savons pour se laver les cheveux et il n’en fait jamais et ça lui va bien comme ça. Et moi, avec mes cheveux fins, mi longs et mon peu de masse je ne peux pas faire l’impasse dessus sinon c’est cheveux lourds assuré même en augmentant le dosage de citrate… Donc faut tester pour voir ce qui convient. Et si l’eau chez toi n’est pas trop calcaire, ça devrait aller.

      Je ne sais pas si les shampoings saponifiés récurent plus qu’un shampoing classique. La sensation au lavage n’est pas la même, ça crisse et je pense que c’est surtout ça qui donne l’impression de plus récurer.

      J’espère avoir répondu à tes questions 🙂

      J’aime

  3. Bonjour tout d’abord merci pour votre article je fais actuellement du savon à la potasse on m’a dit de mettre du citrate de potassium donc je suppose que c’est acide citrique dans lessive de potasse ma question est est ce les même dosage avec la potasse et la soude ? Auriez vous une recette pour le faire j’utilise de la potasse en cristaux pure a 90% merci

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Oui le citrate de potassium est le résultat de la réaction entre l’acide citrique et l’hydroxyde de potassium. Je n’ai par contre pas de recette à vous proposer, je ne travaille pas avec la potasse.
      Par contre vous pouvez tout à fait utiliser le citrate de sodium dans vos savons à la potasse.
      Bonne journée.

      J’aime

  4. Bonsoir Alessandra,
    Je suis en train de faire la vérification que mon acide citrique est bien totalement sec.

    J’ai trois petites questions pour être sure, avant de me lancer dans les phases d’après :
    – est ce que le masque à cartouche est préférable pour le mélange acide citrique + lessive de soude?
    – pour la réalisation du savon, si j’utilise 50g de citrate, je mets en plus 150g d’eau. Ce qui fait que je rajoute 200g de liquide en plus que la lessive de soude indiquée par mendru (j’utilise encore la lessive toute faite)?
    – toujours pour la réalisation du savon : à quel moment je rajoute mon mélange eau+citrate : dans les huiles avant d’ajouter la lessive? Avec la lessive ? A la trace fine ?
    Merci de tes éclairages
    Agnès

    J’aime

    1. Coucou,

      – Oui il est préférable de porter un masque à cartouche le temps que la rédaction se fasse et tant que ça fume.

      – Dans la lessive toute prête le citrate ne se dilue pas ou alors très mal il faut donc rajouter de l’eau à part pour le diluer. Et pour 50g de citrate 150 à 200g d’eau seront nécessaires oui. Et le mélange est à ajouter dans les huiles ou à la trace, comme tu veux. Mais ça fait un ajout énorme d’eau, le savon va avoir du mal à durcir et à sécher… Ici je n’utilise pas mon citrate quand j’utilise de la lessive toute prête.

      Si vraiment c’est un ajout qui t’intéresse, ajoute plutôt de l’acide citrique à ta recette de savon vu que tu sais que ton acide est complètement sec.
      Tu peux partir sur 2 % du poids des huiles en ajoutant la soude nécessaire pour consommer l’acide citrique.
      Pour rappel, 10g d’acide citrique consomment 6.24g de soude. Il faudra calculer combien de lessive ça représente suivant la concentration de ta bouteille.

      N’hesite pas si besoin 😉

      J’aime

  5. Bonjour Alessandra,

    J’ai vraiment besoin de vos lumières….

    J’ai relu votre article, celui du blog Ultimatesaop et réécouté la vidéo que Marie Nadeau a publié sur la page Facebook des Savonneuses du Québec au sujet de l’acide citrique. J’ai deux questions.

    D’abord, dans Mendrulendia, si j’ajoute « acide citrique » dans la formule (2% d’acide citrique basé sur le poids total de l’huile) je devrai faire un calcul supplémentaire pour ajouter du NaOH pour compenser la réaction chimique entre les deux ingrédients tel que vous l’expliqué ci-haut
    (6.24g d’hydroxyde de sodium consomment 10g d’acide citrique), c’est bien cela?

    Si j’abandonne l’idée de « fabriquer » le citrate de sodium et que j’en achète; je comprends que je mets 4% du poids des huiles de la recette dans l’eau distillée avant d’ajouter les perles de soude et je n’aurai pas à l’indiquer dans Mendrulendia ni à faire un calcul supplémentaire pour inclure un supplément NaOH, c’est bien cela? ou j’ai tout faux….?

    J’aime

    1. Bonjour Sarah,

      Mendrulandia ne tient compte que des huiles et beurres pour calculer la quantité de soude nécessaire à la recette. Si on veut ajouter de l’acide citrique il faut effectivement faire un calcul supplémentaire.
      Par contre, comme je le disais à Marie, 10g d’acide citrique consomment effectivement 6.24g de soude si et seulement si l’acide citrique est anhydre et totalement sec. S’il est monohydraté et/ou qu’il a pris l’humidité le calcul est faussé puisque dans les 10g nous aurons de l’acide citrique et de l’eau dans des proportions inconnues. C’est pour ça que je préfère faire du citrate en amont plutôt que d’ajouter de l’acide citrique et de la soude au savon. En fabriquant le citrate je peux vérifier le ph de la solution et m’assurer qu’il ne reste plus de soude.

      En ajoutant directement le citrate à l’eau avant dissolution de la soude il n’y a pas de supplément de NaOH à ajouter puisque que ce n’est pas un acide et qu’il ne réagira pas avec la soude (comme le lactate de sodium).

      Dis-moi si c’est plus clair, ou pas…

      J’aime

      1. Oui, absolument, c’est très clair. Merci beaucoup Alessandra. Il ne me reste qu’a trouver du citrate de sodium déjà fait et je l’ajouterai comme je le fais pour la lactate; dans mon eau distillée avant le NaOH.

        J’aime

      2. Tu peux regarder du côté des grossistes alimentaires, c’est un additif assez courant. Y en a chez la Guilde Culinaire à Montréal par exemple.

        J’aime

      3. Bonjour Alexandra et merci pour ce partage. je me creuse la tête depuis un moment pour savoir s’il est obligatoire de mélanger le citrate de sodium dans la lessive, sachant qu’il faut de l’eau très froide pour éviter les émanations de soude et permettre à la température de la lessive de descendre plus rapidement et d’autre part, que le citrate de sodium (ou en tout cas l’acide citrique) a besoin d’eau chaude pour se dissoudre. Je me trouve donc devant un dilemme : comment faire fondre le citrate de sodium dans de l’eau glacée avant d’y inclure la soude ???? Peut-on introduire le citrate de sodium dans les huiles ou obligatoirement dans la lessive ? Je ne sais pas si je suis claire ? En tout cas j’attends votre réponse avec impatience. Merci à vous.

        Aimé par 1 personne

      4. Bonjour Mina, bienvenue par ici !

        Oui le citrate a obligatoirement besoin d’être dilué dans l’eau avant d’être ajouté au reste de la préparation.

        Dans le cas où on utilise un liquide gelé il y a quand même une parade 😊

        Sur la quantité d’eau indiquée par le calculateur, on met de côté l’équivalent de 4 fois le poids de citrate. On garde cette quantité d’eau à température ambiante et on y dissout le citrate. On met le reste de la quantité d’eau au frigo ou au congelateur pour pouvoir l’utiliser très froide ou gelée. Il faut cependant bien veiller à garder pour la soude au minimum son poids en eau. S’il y a moins d’eau que de soude, la soude ne pourra pas se dissoudre complètement.

        Ensuite, le mélange eau/citrate s’ajoute aux huiles avant ou après avoir ajouté la solution de soude.

        J’ai utilisé cette méthode pour mon dernier savon :
        https://mademoisellesavonne.wordpress.com/2020/08/17/savon-au-poivron-rouge/

        Dites-moi si ça vous semble clair.

        J’aime

    2. Bonjour Sarah, si tu vis en France, Alessandra a mis un lien où on peut en acheter pas cher et en différentes quantités; moi, en Belgique, j’ai commencé à chercher. « Mon » droguiste n’en a pas (mais il y a d’autres droguistes, plus spécialisé) et j’ai eu l’idée d’aller demander en pharmacie (pq c’est utilisé en médical aussi, entre autres) et là, oui, on pouvait m’en vendre mais… à 27€ les 250gr 😮 (versus 4,88€ les 250gr sur le site indiqué dans l’article)
      Et à raison de 3 ou 4% du poids des huiles, mes savons me coûteraient vraiment cher.
      Je vais continuer à chercher ici à Bxl…

      J’aime

      1. Rebonjour Alessandra, ça y est, j’en ai trouvé à Bruxelles à prix assez raisonnable! 22€/kg vendu par 100gr. 🙂 Mais il n’est p.ê pas de qualité alimentaire me dit le monsieur de la Grande Droguerie du Lion https://droguerie-bruxelles.be (je mets le lien au cas où d’autres Bruxelloi’se’s en cherchent 😉 ) Il me dit qu’il est pur à 80% et sans métaux lourds. Tu penses que ça peut convenir? En tous cas je vais aller voir ça de près!
        (et avec seulement du cash, parce que ils ont aussi des ocres et des tas d’autres pigments et plein de merveilles dans le genre 😀 )

        J’aime

  6. bonsoir ont peu en mettre dans les saf et shampooing solide cela evite qu il s effrite a la fin et moins de trace dans nos douche ? il faut compter combien pour un shampooing solide de 100gr merci

    J’aime

  7. Je n’arrive pas à ouvrir ton fichier de calcul avec Excel sous Windows. Ça me dit que le fichier est corrompu. Pour ta formule « 6.24g d’hydroxyde de sodium consomment 10g d’acide citrique », quelle est la quantité d’eau à utiliser ? Merci !

    J’aime

      1. concrètement si 6,g d’hydroxyde de sodium consomme 50gr d’acide quand on a pesée les 2 la quantité d’eau n’est pas importante puisque l’on doit l’évaporée, non?

        J’aime

  8. Super ton article,(comme tous les autres d’ailleurs !.. Le Tuto du calculateur Mendrulandia, les essais de couleurs…) . Merci de partager ton expérience, je suis une débutante et j’ai beaucoup appris en te lisant. Merci, merci

    Aimé par 1 personne

  9. Très intéressant ton article. Je me demande si je pourrais faire la même chose pour faire du citrate de potassium? Est-ce que tu as un lien qui me permettrait de trouver la quantité nécessaire d’hydroxyde de potassium pour consommer 10 g d’acide citrique par exemple? Je n’ai pas fais de recherches, mais as-tu déjà lu quelque chose sur la fabrication de carbonate de potassium?
    J’aime bien te lire. Merci de prendre le temps d’écrire ces différents articles.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de la visite 🙂
      Tu peux tout à fait faire du citrate de potassium. Je n’ai encore jamais utilisé de potasse donc je ne saurais pas te dire la marche à suivre.
      Pour le dosage, 10g d’acide citrique consomment 8.42g d’hydroxyde de potassium. Tu trouveras l’info dans le lien sur l’acide citrique en fin d’article. Je te le remets ici : https://classicbells.com/soap/citricAcid.asp

      J’aime

  10. Dommage, le tableau n’est pas compatible avec Mac.. :/
    Sinon, j’ai mis 4% de citrate dans mon dernier shampoing safour du 11 mai, et pour l’instant pas de cristaux en surface! 😀
    Merci pour l’article, je vais le citer dans le mien, car il est bien plus détaillé mdr!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s