Les colorants végétaux

Le favori à l’avocat

Il y a un savon dont je ne vous ai encore jamais parlé par ici. C’est pourtant le favori de Monsieur Savonne. Je viens de lui en refaire une tournée, qui change un peu de d’habitude, alors je me suis dit que j’allais vous le raconter.

La recette

Comme vous vous en doutez, vu le titre de l’article, l’ingrédient principal de ce savon est l’huile d’avocat. Je veille à la prendre vierge et de première pression à froid. La mienne vient de chez Bilby & Co. L’huile est d’un beau vert sombre et son odeur est divine (encore faut-il aimer l’odeur d’avocat).

huile

Voici la composition du savon, par ordre d’importance :

Avocat, karité, coco, colza, cacao et ricin
50% de gras durs, 50% d’huiles fluides
dont 30% d’huile d’avocat et 15% d’huile de coco

Pour les ajouts, nous avons :

  • 3% d’argile blanche, pour densifier la mousse
  • 2% de lactate de sodium
  • de la purée d’avocat

J’ai volontairement baissé mon surgras à 5% puisque l’avocat est un fruit gras (il contient en moyenne 14% de lipides et ça peut monter jusque 39%). Voici ce qu’indique Mendrulandia niveau propriétés :

Douceur

Bulles

Dureté

Lavant

Tenue

Séchage

Solubilité

48

51

52

51

49

50

50

La douceur est un peu basse mais la purée arrangera ça.
Edit : après essai du savon, je pense augmenter le surgras pour la prochaine fois.

Jamais de colorant ni de fragrance pour ce savon. Je veux profiter pleinement de la couleur et de l’odeur de l’huile d’avocat. A mon grand bonheur, toutes deux résistent bien à la saponification. Le vert fini par pâlir au fil du temps, mais c’est un changement de couleur lent. L’odeur quant à elle tient plusieurs mois. J’en ai un qui date de mai dernier, il a presque 9 mois. L’odeur, bien que légère, est encore là. C’était celui-ci :

avocat2018

separateur_texte

La purée d’avocat

D’habitude je n’en mets pas, je mets plutôt du lait d’avoine. Mais il m’en restait sur les bras après une tournée de makis. Monsieur Savonne m’a suggéré de faire un savon. Alors j’ai cédé ^^
Pour pouvoir en intégrer une grande quantité sans que la dureté du savon n’en pâtisse, j’ai fait une lessive de soude concentrée à 50% et j’ai complété avec la purée pour que la concentration redescende à 30%.
Pour vous donner un ordre d’idée, en travaillant ainsi, ça m’a permis d’intégrer 17.5% du poids des huiles en purée d’avocat.

separateur_texte

La préparation

Rien de sorcier pour ce savon.
J’ai d’abord dilué le lactate de sodium dans l’eau déminéralisée avant d’y ajouter les perles de soude.
Pendant ce temps, j’ai mis mes gras durs à fondre. J’ai ensuite réduit l’avocat en purée, j’y ai ajouté l’argile et j’ai amalgamé le tout. Puis j’ai ajouter les huiles de colza et de ricin à la purée afin de la diluer pour qu’elle se mélange mieux au reste des ingrédients. Regardez ce joli vert :

puree

J’ai ensuite savonné comme d’habitude. Cette fois-ci, pas de safour ! Comme je ne faisais qu’un petit batch, je n’ai pas voulu allumer le four pour si peu. J’ai enroulé le moule dans une longue écharpe pour qu’il reste bien au chaud et je l’ai oublié jusqu’au lendemain.

separateur_texte

Le résultat

J’ai mis en moule à 18h et à midi le lendemain j’ai pu couper et tamponner, ce fut rapide, même sans safour. Avec le gros ajout de purée, je ne pensais pas que je pourrai couper si vite. Merci le lactate de sodium et la réduction d’eau ! Heureusement d’ailleurs que je n’ai pas plus attendu, j’ai galéré à tamponner tellement le savon était dur.

Je suis contente du résultat du tampon, ça fait un moment que je l’ai et comme il est plutôt imposant, je n’ai jamais trop su où le caser… Sur un savon rond et brut il trouve plutôt bien sa place ! Mis les uns à côté des autres, j’ai l’impression de voir les Beegees en train de danser ^^’.
Par contre ce tampon n’est pas simple à utiliser, il n’est pas plat du coup il s’enfonce plus d’un côté que de l’autre. Ça fait plusieurs fois que j’ai le même soucis avec des tampons venant d’aliexpress…
J’ai pris des tonnes de photos, ça a été compliqué de rendre compte de la réelle couleur des savons, ils paraissent ternes alors que le vert est plus soutenu en vrai. Avec la purée d’avocat ils sont d’ailleurs plus foncés que sans. Voilà donc le résultat :

resultat

J’ai testé la mini chute, la mousse est abondante, très aérée et pleine de belles bulles. Sa bonne odeur d’avocat reste sur la peau, j’adore ! Il ne reste plus qu’à le laisser curer pour qu’il se bonifie. Sa mousse deviendra, je pense, plus dense et crémeuse. Ça nous laisse le temps de terminer les deux tranches de celui fait en mai.

mousse

Je vous dis à la prochaine et prenez soin de vous !

 

Publicités

14 réflexions au sujet de “Le favori à l’avocat”

      1. Bonjour Alessandra, Ce savon à l’avocat, que j’utilise depuis une semaine, est mon préféré à ce jour. Il est onctueux et soyeux à souhait! Merci encore pour cette formulation d’ingrédients. Un autre de mes savons que j’aime beaucoup, c’est celui fait avec du lait d’avoine. J’imagine alors que la version originale de ton savon à l’avocat (faite avec du lait d’avoine) doit être vraiment top!

        Aimé par 1 personne

      2. Bonjour Joanne,
        Je suis ravie de lire que ton savon te plaît ! Tu l’as fait avec la dentelle en silicone comme tu avais prévu au départ ? Ça a été le démoulage sans lactate ?

        J'aime

      3. Oui, c’est celui pour lequel j’ai utilisé la dentelle de silicone au fond du moule. Imagine-toi donc que j’ai omis de mettre le sel dans mon eau de dissolution de soude AVANT d’y mettre la soude. Alors la, je me suis dit « tans pis », on verra bien ce qu’il adviendra! Mais Dieu merci, lorsque j’ai démoulé le savon 48 heures plus tard, la dentelle s’est retirée tout doucement sans briser le motif sur le savon. Yé! J’aurais aimé inclure une photo, mais je pense que ce n’est pas possible dans un blog, n’est-ce pas? J’aime bien son odeur subtile d’avocat 🙂

        Aimé par 1 personne

      4. Ouf, tant mieux si ça s’est bien démoulé malgré tout ! Et c’est vrai que naturellement c’est un savon qui sent bon et qui peut largement se passer de fragrance.
        Non, malheureusement tu ne peux pas ajouter de photo directement en commentaire. Par contre n’hésite pas à le faire sur le groupe facebook 😉

        J'aime

  1. Bonjour Alessandra, je m’apprête à faire cette recette de savon à l’avocat aujourd’hui. J’ai deux questions: 1) je n’ai pas de lactate de sodium; est-ce que je dois modifier un ingrédient dans la recette pour compenser? 2) concernant ton surgraissage à 5 %, est-ce que ça a été assez dans tes savons?
    Merci pour ton aide. Si jamais t’a pas vu mon commentaire avant que je savonne, eh bien je prendrai tes réponses après 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Joanne,

      Tu peux tout à fait t’abstenir d’utiliser du lactate. Je l’ai mis dans cette recette seulement pour faciliter le démoulage. Je n’ai pas encore eu le temps de tester ce savon, je ne peux pas te dire si le pourcentage de surgras me suffit. Mais tu peux le monter un peu sans soucis si tu as peur que ce soit juste.
      Bon savon 😉

      J'aime

      1. Justement, j’aurais besoin d’inclure quelque chose pour faciliter le démoulage, car j’essaie aujourd’hui un tapis de dentelle que je me suis acheté dernièrement. Je voudrais pas que le motif du tapis soit tout brisé par le démoulage. Est-ce que du sel pourrait aider? ou tout simplement le laisser dans le moule plus longtemps avant de le démouler?
        Merci encore 🙂

        J'aime

      2. Le sel pourrait effectivement aider. Tu peux en ajouter 2% du poids des huiles. À diluer dans l’eau avant d’ajouter la soude. Sinon la patience fonctionne bien aussi ^^

        J'aime

  2. Rooo!! sont cro meugnons!!
    Faudrait que j’en refasse avec l’huile d’avocat… Quand j’en aurai rachetée..
    T’as mis quelle quantité de purée d’avocat?
    Concernant les tampons, chaque fois que je crois les avoir maitrisés, je foire! lol Je crois qu’il vaut mieux que le savon soit trop dur que trop mou, surtout lorsqu’il y a des mots, et il ne faut pas enfoncer le tampon jusqu’au bout. Enfin, même comme ça j’en ai raté lol

    Aimé par 1 personne

      1. Avec les ajouts comme ça, c’est vrai que c’est difficile d’évaluer réellement le surgraissage. Il est à plus que 5 % ça c’est sûr. D’habitude je surgraisse cette recette à 8, je dois pas être loin je pense, je verrai à l’usage ce que ça donne et j’ajusterai si il faut sur le prochain 😊

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s